AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au fou ! !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruggero
Mère Nature


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Au fou ! !   Lun 12 Sep 2005 - 7:27

Bonjour à tous

Quel est le résultat du croisement d’un humain et d’une souris ? :face:
On
dirait le début d’une mauvaise plaisanterie mais, en fait, il s’agit d’une expérience sérieuse récemment faite par une équipe de chercheurs dirigée par un fameux savant en biologie moléculaire : Irving WEISSMAN, à
l’Université de Stanford.

Des scientifiques ont injecté des cellules
provenant d’un cerveau humain dans des fétus de souris, créant ainsi une variété de souris approximativement humaine à 1 %. WEISSMAN envisage une
suite à son expérience qui permettrait de créer une souris dont le cerveau serait fait à 100 % de cellules humaines. affraid

Qu’arriverait-il si les souris s’échappaient du laboratoire et se mettaient à proliférer à l’extérieur ? Quelles conséquences écologiques pourraient résulter de la fuite dans la nature d’une souris avec des cellules humaines dans son cerveau ? bom

WEISSMAN affirme que, bien entendu, il surveillera les souris de près et que, si elles montraient ne serait-ce que le moindre petit signe d’humanité, il les tuera. Pas très rassurant.

Dans un monde où le bizarre n’est devenu que trop courant, peu de choses choquent l’esprit humain. Mais des expériences comme celle qui vient de produire cette souris partiellement humanisée dépassent les limites
de l’expérimentation humaine avec la nature et relève du pathologique.

Ce nouveau domaine de recherche - créer des créatures hybrides à partir de différentes espèces - est le fer de lance de la révolution biotechnique et s’appelle l’expérimentation chimérique (d’après le monstre de la mythologie grecque qui était en partie lion, en partie chèvre et en partie serpent).

La première expérience chimérique s’est produite il y a plusieurs années à Edimbourg, en Écosse, où des scientifiques ont unit un embryon de mouton à un embryon de chèvre - deux espèces animales sans aucune parenté qui sont incapables dans la nature de s’accoupler et de reproduire.


Cela a donné une créature qui s’appelle un « geep » (de l’Anglais "goat" pour chèvre et « sheep » pour mouton) et qui a la tête d’une chèvre et le corps d’un mouton.

Maintenant des scientifiques ont pour but de briser le dernier tabou dans le monde de la nature : croiser les hommes et les animaux pour créer de nouveaux hybrides mi-humains mi-animaux de toute sorte et de toute
description.

En plus de la souris humanisée, les scientifiques ont déjà
créé des porcs qui vivent grâce à du sang humain dans leurs veines et des moutons avec des foies et des cœurs qui sont pour la plus grande part humains.

Ces expériences sont conçues pour faire avancer la recherche médicale.
Effectivement un nombre grandissant d’ingénieurs génétiques affirment que les hybrides mi-humains mi-animaux seront à l’origine de l’âge d’or de la médecine. Les chercheurs disent que plus ils peuvent humaniser
l’animal servant à la recherche, plus ils pourront simuler la progression des maladies humaines, tester des nouveaux médicaments et récolter des tissus et des organes pour les transplanter dans un corps humain.

Certains chercheurs étudient les chimères humains-chimpanzés dans le but de créer un « humanzee » (Anglais : human et chimpanzee). Un « humanzee » serait l’animal idéal pour le laboratoire de recherche car les
chimpanzés sont si proches des êtres humains. Les chimpanzés ont 98 % du génome humain et un chimpanzé adulte a la capacité mentale et la connaissance d’un enfant de 4 ans.

Unir un embryon d’humain avec un embryon de chimpanzé - un exploit qui irait selon les chercheurs parfaitement faisable - pourrait créer une créature si humaine que son statut moral et légal soulèverait des questions qui bouleverseraient 4000 années d’éthique.

Une telle créature bénéficierait-elle des droits de l’homme et de la protection de la loi ? Une telle créature pourrait éventuellement traverser la barrière des espèces et s’accoupler avec un être humain. La société autorisera-elle l’union entre les espèces ? Un « humanzee » devra-t-il réussir une sorte de test « d’humanité » pour gagner sa liberté ?


Sera-t-il forcé de faire de basses besognes ou bien se servira-t-on de lui pour exécuter des activités dangereuses ? Si le seul but pour créer ces hybrides est de performer des expériences médicales, ces expériences pourront-elles être moralement permises ?

Il faut comprendre que rien de tout cela n’est de la science fiction.
La National Academy of Sciences, l’organisme scientifique le plus vénérable [des États-Unis], s’attend à une envolée de nouvelles expériences et devrait émettre des directives sur la recherche chimérique en Avril.


Quelles pourraient être les répercussions de la création de centaines, voire de milliers, de nouvelles formes de vie qui sont à moitié humaine et à moitié une autre créature ? Des créatures qui pourraient s’accoupler, se reproduire et peupler la terre ?

Les bio-éthiciens sont déjà en train de redéfinir la moralité pour laisser la voie libre aux expériences chimériques
mi-humaines-mi-animales. Ils affirment qu’une fois que la société aura dépassé l’élément de répugnance, cette perspective de nouvelles créatures partiellement humaines bénéficiera énormément à la race humaine.

Bien sûr, c’est exactement le genre de raisonnement qui a été avancé tant de fois pour justifier ce qui est en train de devenir un voyage macabre dans un « Meilleur des Mondes » dans lequel toute la nature
peut être manipulée et recréée sans aucun remords pour s’accorder aux besoins, fantaisies et caprices momentanés d’une seule espèce, l’homo sapiens.

Cette fois-ci, nous prenons le risque de nuire au nom du progrès humain à l’intégrité biologique de notre propre espèce. Avec la technologie chimérique, les scientifiques ont maintenant la possibilité de réécrire l’histoire de l’évolution - de saupoudrer des éléments d’homo sapiens
dans le reste du domaine animal aussi bien que d’intégrer des parties d’autres espèces dans notre propre génome et même de créer une nouvelle race de sous-hommes et une de sur-hommes.

Sommes-nous à l’aube d’une renaissance biologique, comme certains le croient, ou bien en train de semer la semence de notre propre destruction.

Ce que les scientifiques négligent de dire est qu’il y a d’autres possibilités qui sont tout aussi prometteuses et moins invasives que ces expériences bizarres. Il existe des simulations informatiques sophistiquées pour étudier la maladie et pour tester l’efficacité et la toxicité
des médicaments. Il y a la culture de tissue in vitro, la nanotechnologie et les prothèses artificielles à substituer au tissu humain et aux organes.

Quand il s’agit de l’expérimentation chimérique, alors, la
question est : à quel prix ? (apparition de nouveau virus et bactéries hautement pathogènes).

Je crois que le prix est trop fort. Nous devrions tirer un trait sur ce genre d’expérimentation et interdire toute recherche supplémentaire pour créer des chimères mi-humaines et mi-animales. :rendeer:

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shardo
Fondateur


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Lun 12 Sep 2005 - 9:26

J'ai crû crû que c'était une blague au début, mais j'ai trouvé ça:


Et ça:
http://www.futura-sciences.com/news-chimeres-implanter-neurones-humains-cerveau-souris_5637.php

C'est vrai qu'au niveau ethique, ça pose un problème... Mais il ne faut tout me même pas être alarmiste, on ne va pas voir débarquer des chimères à moitié humaines qui auront des problèmes d'intégration dans la société...
Pour l'instant, ils se sont contentés d'implanter des cellules (neurones) chez une souris... Mais ce n'est pas pour ça qu'une souris va se mettre à penser comme un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://environnement.forumactif.org
ruggero
Mère Nature


Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Lun 12 Sep 2005 - 10:29

Salut Shardo :sunny:

Non effectivement nous ne risquons pas de voir des chimères à moitié humaines ....

En fait c'est le problème éthique, j'entends par là que si certains sont capables de nous dévoiler leurs travaux...imaginons ceux qui ne dévoilent...!

Le même processus est survenu lors des OGM

Rabelais disait déjà à son époque, science sans conscience est la ruine de l'âme....

A méditer non ?

Bonne journée

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ex-océano
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Lun 12 Sep 2005 - 14:42

Tant qu'il y a croisement des embryons, il n'y a pas de problème écologique en soi (je mets de côté tous les problèmes éthiques vis à vis de l'homme et de l'animal).

Les cellules reproductrices seront issues de l'embryon de souris, cela redonnera donc des souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shardo
Fondateur


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Lun 12 Sep 2005 - 20:50

Non, mais dans un sens, Ruggero n'a pas tord... S'ils commencent à faire des chimères et à développer des animaux qui s'adaptent mieux aux écosystèmes par exemple... Et que malencontreusement ces animaux soient lachés dans la nature ( ce qui n'arrive jamais bien sûr Laughing ), ça pourrait chambouler pas mal de choses...
Et pourquoi ne pas imaginer des animaux croisésqui ne ressemblent à rien, mais qui soient plus productifs pour l'élevage...
Ce n'est que de la science fiction pour le moment mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://environnement.forumactif.org
Lord69
Grand chef


Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Mer 14 Sep 2005 - 19:25

Pµour ceux qui ont eu la chance de lire "La compagnie des glaces" ça me fait penser au Garous : mélange d'homme et de bête, croisement entre espéces animal.

Moi la vrai question que je me pose : c'est quoi l'utiliter d'un truc pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ex-océano
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Mer 14 Sep 2005 - 19:56

J'adorais cette série. Le top était les baleines volantes qui se gonflaient d'hélium...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord69
Grand chef


Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Mer 14 Sep 2005 - 20:05

ex-océano a écrit:
J'adorais cette série. Le top était les baleines volantes qui se gonflaient d'hélium...

En total HS : ouais c'est clair ! Et aussi un truc de fou pour moi : le nombre de choses plosibles qu'il a décrite !

Ben tient je vais ouvrir un Forum sur le Forum libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shardo
Fondateur


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Au fou ! !   Sam 17 Sep 2005 - 16:37

Lord69 a écrit:
Moi la vrai question que je me pose : c'est quoi l'utiliter d'un truc pareil ?
L'utilité d'un truc comme ça??
Faire avancer la recherche, mais dans quel but...
On peut imaginer pas mal de choses, mais ça reste de la science fiction... pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://environnement.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fou ! !   Aujourd'hui à 15:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fou ! !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Environnement :: Forum-environnement :: Actualités-
Sauter vers: