AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hydrate de méthane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hydrate de méthane   Sam 1 Oct 2005 - 14:04

"La nature est ainsi faite qu'elle n'a aucune préférence, aucune morale, aucun sentiment pour l'individu. Qu'il soit une araignée, un oiseau, un cheval, un singe ou un Homme. La nature fonctionne par la loi de Pascal " Rien ne se perd tout se transforme ". (corrigez moi, si ce n'est pas pascal mais Descartes, j'ai un trou de mémoire). Toujours est-il que pour toute forme vivante, c'est la procréation qui fait loi et non l'individu. Ceci dit, j'ai eu le "plaisir" de voir récemment un documentaire qui laisse un sentiment de profonde humilité. Il se trouve en effet qu'au fond des océans, se trouvent des nappes de méthane gelé. Or il suffir d'un réchauffement de 05 ° seulement des courants marins froids pour que ces nappes commencent à fondre. Si tel est le cas, elles libèrent une quantité considérable de CO2. Le gaz passe dans l'athmosphère et comme vous le savez, il provoque un effet de serre. Donc les rayons du soleil ne pouvant plus passer la température monte de 05 ° supplémentaires. Et cela déclenche une réaction en chaine. C'est ainsi qu'au précambien, toutes les formes de vie ont parait-il, disparues. Qu'est-ce que vous en dites ? Chronique d'une future disparition ? Attention à cette époque, cela a pris néanmoins quatre vingt mille ans. Peut-être serions nous assez doués pour accélerer le processus ? D'après ce que je viens de lire, des entreprises projètent d'utiliser ce méthane en forant des puits... Conclusion, outre les risques de nouveaux virus, de déreglements climatiques, de catastrophes naturelles, de comportements suicidaire de l'espèce, il y a dans la nature même des dangers secrets qui font que la vie.... est un véritable miracle si elle arrive à se perpétuer. Ce que je me tue à répeter sans cesse comme vous avez pu le constater.
L'homme est un apprenti sorcier. Jusqu'où ira-t-il avant de se supprimer parce qu'il n'aura pas prévu certaines conséquences de ses actes ou autres projets mis en action avec une part d'incertitude. Projets comme les OGM qui ont dépassés ce stade...Comme le clonage... comme ITER... comme...bref ! La liste est longue.
Et comment faire pour progresser sans prendre de risque ?
Or aujourd'hui nous connaissons les conséquences de notre surconsommation depuis quelques décennies... De notre système de surproduction, de sursollicitation du consommateur, de la distribution élargie jusqu'à l'absurde, de la résultante en termes de traitement du produit lui-même et de déchet, tant à la production qu'à la consommation...
Mais on constate néanmoins une prise de conscience et un débat qui commence à se créer. Pourquoi ? Parce que les phénomènes naturels deviennent bien trop évidents. Alors, combien de temps faudra-t-il attendre pour que notre réaction globale prenne la mesure de l'urgence de la situation planétaire ? Ce, sans passer dans le catastrophisme, la désinformation, la peur...
Il y a tant à faire et il y a si peu de temps pour le faire !Amicalement. Un passant.
Revenir en haut Aller en bas
Lord69
Grand chef


Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Sam 1 Oct 2005 - 14:38

"Rien ne se perd, rien ne se cré, tout se transforme " c'est de Lavoisier

http://www.evene.fr/celebre/biographie/antoine-laurent-de-lavoisier-363.php?
http://www.infoscience.fr/histoire/portrait/lavoisier.html

Ce n'est pas une pensée poétique, philosophique, ou autre mais scientifique ! :)


Tu fais aussi une erreur : les nappes de méthane libèreront du.... méthane (CH4) et non du CO2. Mais le pire : le CH4 est plus réchauffant pour l'atmosphère que le CO2.

"rayons du soleil ne pouvant plus passer" au contraire : les rayons passent mais ne reparte pas et rebondisse dans l'athmosphère, ce qui crée le réchauffement (par échauffemetn des molécules de l'air).

sinon je partage un peu ton point de vue. Et pour progresser sans prendre de risque ? Ben il faut continuer à savoir, et ne pas oublier ce que l'on sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shardo
Fondateur


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Sam 1 Oct 2005 - 14:44

Super... Merci un passant... J'avais vu un reportage qui parlait de ce sujet, mais je croyais que c'était du CO2 qui était stocké sous les océans, et mes recherches avaient été infructueuses...

Un lien intéressant sur ce thème:

http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s3/hydrates.methane.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://environnement.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Dim 2 Oct 2005 - 20:35

Pardonnez moi mon manque de précision. Cette émission en effet faisait savoir qu'il y avait de l'hydrate de méthane gelé prisonnier sous les océans. Celui-ci renfermerait énormement de CO2. Sauf erreur de ma part. Quant aux rayons du soleil qui ne passent pas, c'est pur bétîse de ma part. J'aurai du me relire. Mais à part ces quelques détails si l'on peut dire, le problème reste entier. Bonjour au sieur LAVOISIER auquel je n'avais pas associé sa fameuse maxime. Qu'il ne m'en veuille pas. Ceci prouve que je commence à vieillir et à oublier mes classiques. Embarassed Amicalement. LUC.
Revenir en haut Aller en bas
ex-océano
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Dim 2 Oct 2005 - 23:23

Les 2 sont vrais. Les océans contiennent de grandes quantités de CO2 sous forme dissoute. Ils contiennent aussi de grandes quantités d'hydrates de méthane.

Ces derniers peuvent se libérer sous de variations de pressions, ondes de choc ou de température. Certains attribuent les disparitions dans le triangle des bermudes à d'hydrates de méthane instables qui se libèreraient sous l'effet du passage du bateau. Le bateau flottant sur une mousse coulerait d'un coup.

Certains hydrates seraient à 0.5°C de la température critique. Encore un peu de chaleur et ils se déstabiliseront et vont augmenter l'effet de serre et cela déstabilisera les autres gisements et ainsi de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shardo
Fondateur


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Lun 3 Oct 2005 - 1:04

Pour le triangle des bermudes, ça parait plus plausible que les extra terrestres... Laughing Maintenant reste à savoir pourquoi des avions ont disparu...

Ca me rappelle cette histoire d'un lac en république démocratique du congo (Lac Kivu)... Ce Lac possède de très fortes concentrations en CO2 et en méthane... Un tremblement de terre pourrait rompre l'équilibre qui existe dans ce lac et relacher ces gaz, ce qui tuerait pas asphixie des centaines de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://environnement.forumactif.org
Lord69
Grand chef


Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   Lun 3 Oct 2005 - 20:15

ex-océano a écrit:
Les 2 sont vrais. Les océans contiennent de grandes quantités de CO2 sous forme dissoute. Ils contiennent aussi de grandes quantités d'hydrates de méthane.

Ces derniers peuvent se libérer sous de variations de pressions, ondes de choc ou de température. Certains attribuent les disparitions dans le triangle des bermudes à d'hydrates de méthane instables qui se libèreraient sous l'effet du passage du bateau. Le bateau flottant sur une mousse coulerait d'un coup.

Certains hydrates seraient à 0.5°C de la température critique. Encore un peu de chaleur et ils se déstabiliseront et vont augmenter l'effet de serre et cela déstabilisera les autres gisements et ainsi de suite...

Tout à fait. C'est donc du CO2 qui risque de se dégager (par la mort des espèces végétales marines) et du méthane (par le réchauffement).... Ca fait peur quand même non ?


Mais pour le triangle, je penche plus pour une défaillance magnétique terrestre (un gisement sous terrain de minerais de fer par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hydrate de méthane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hydrate de méthane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabrication decor polystyrène et mousse polyuréthane
» Question sur le mastic-colle polyuréthane
» mousse polyuréthane
» Mousse expansive polyuréthane
» Mousse polyuréthane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Environnement :: Forum-environnement :: Discussions générales sur l'environnement-
Sauter vers: