AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Création de pétition [DÉRIVÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Biofario
Apprenti


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   Sam 6 Jan 2007 - 16:26

Snoop a écrit:
Ici, on poste toutes les pétitions que vous trouverez sur le net et qui concerne l'environnement ou quelques chose de proche!

Si vous désirez même en créer une, j'ai trouvé un logiciel pouvant faire ce travail. Donc, veuillez me contactez par MP pour que je fasse cette pétition! Mais si c'est le cas, arrangez-vous pour avoir BEAUCOUP de détails, de documentations et de renseignements sur votre thème. Par la suite, vous devez connaître les contacts des gens a qui cette pétition doit terminé et le tour sera joué!

Merci!


grrr...sourire
Je viens justement de faire plusieurs propositions de pétitions ds le sujet 4x4....mais je crains de recueillir tres peu de signatures parcequ'elles posent le problème de notre comportement en général:
-on est contre le 4x4,mais on va se trémousser à Tenerife
-on est contre la destruction des forêts tropicales,mais on achète du bois exotique
-on prend sa voiture pour aller acheter ses cigarettes ...sans même avoir éteint son ordinateur et sa téloche
bref...les exemples sont innombrables...c'est toujours de la faute de l'autre...les pétitions le prouvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikka
Ange de la Nature
avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   Dim 7 Jan 2007 - 12:53

Biofario a écrit:

-on est contre le 4x4,mais on va se trémousser à Tenerife

Sauf qu'ici, nous somme entre gens sensibilisé, je ne pense pas que beaucoup d'entre nous se sentent visé!

Biofario a écrit:

-on est contre la destruction des forêts tropicales,mais on achète du bois exotique

Comme je l'ai expliqué dans un autre post, bien que le boycott des bois exotiques sembles logiques et de bon sens, cela risque d'entrainer des effets encore plus néfaste que l'utilisation gérée de ces même bois!

Biofario a écrit:

-on prend sa voiture pour aller acheter ses cigarettes ...sans même avoir éteint son ordinateur et sa téloche
bref...les exemples sont innombrables...c'est toujours de la faute de l'autre...les pétitions le prouvent


Tu n'as pas tort, mais souvent, les gens qui font circuler ce genre de pétition sont des gens très impliqué dans l'environnement, alors il ne font pas forcément toutes ces mauvaise habitudes!

Et puis, agir pour l'environnement est le meilleurs moyen d'aimer ça! C'est un début! Si tu supprime cette méthode d'expression, tu prives les gens d'une initiatives personnelles pour laquelle ils souhaitent s'impliquer. Et tu risque d'éteindre la fibre écologique naissante de bien des gens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabanedetellus.free.fr
Syn
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   Jeu 22 Fév 2007 - 17:39

Je n'ai rien à redire sur les problèmes liés à la biodiversité; C'est l'une des questions des plus graves à résoudre selon moi.

Il y d'autres point où je te rejoins mais pour le reste je crains que tu aies suivi comme un mouton (pour reprendre ta formule) tout ce que tu as lu ou entendu de la part de certains désinformateurs.

Quand les mouvements écologistes s'inquiètent de la disparition de nombreuses espèces et de la pertubation des écosystèmes, je ne peux qu'applaudir à leurs engagements mais lorsque ces derniers se mettent à parler de l'impact de nos sociétés sur les aspects sanitaires je constate qu'ils racontent souvent n'importe quoi.

Et je vois que tu reprends certaines âneries dans le reste de ton intervention.


Citation :
Selon un rapport de l'Insee, dans la majorité des cas, nous ne mourrons plus de vieillesse...
Ce sont les cancers qui nous attendent.
(J'ai d'ailleur vu qu'un sujet en parle...)
Bien entendu, la cause reste la même : la cigarette. J'en suis sûr... Mais on oublie le formaldheide, les organoétains, les phthalates, le nonylphénol, les muscs synthétiques, le E951 ou le E621, les E... et les gaz carboniques... Bref, tous sont présent, qu'on le veuillent ou non, dans notre environnement. C'est comme un non fumeur et un fumeur, un ogm et un non ogm... Tous ses produits sont responsables de l'augmentation :
des asthmes, d'Alzheimer, des troubles digestifs, des réactions allergiques, de la réduction des spermatozoïdes, des carences, des tumeurs, maux de tête, migraines, des calculs de la vessie et des reins, de l'hyperactivité des insomnies et donc des troubles du sommeil, des cancers etc etc...

Et voilà la vieille rengaine sur les additifs alimentaires qui repart de plus belle. "Ils" sont tous dans l'environnement en effet. Mais pas seulement : pour ton information le glutamate (E621) est présent dans ton corps naturellement (qu'il peut lui-même produire). Le simple critère de présence est d'utilité quasi nulle pour décider de la dangerosité d'une substance. Cela devient plus intéressant quand on se met à étudier les quantités (et d'autres facteurs à commencer par les seuils de toxicité quand ils existent). Tu cites aussi les phtalates, le lien suivant me rappelle les critiques que j'avais formulées ici même à l'égard de l'approche simpliste de Greenpeace laquelle consiste à se fonder sur cette ridicule dichotomie présence/absence:
http://www.phthalates.com/pressrelease/details/index.asp?id=7

Ensuite quand je lis "Tous ses produits sont responsables de l'augmentation :"des asthmes, d'Alzheimer, des troubles digestifs,...", je peux d'abord dire que ce n'est pas la première fois que je lis de pareilles inepties (au passage te rends-tu compte de l'amalgame lamentable que tu fais dans ta formulation où tu mets toutes les substances que tu viens d'énumérer dans le même panier?).

Citation :

Je ne suis pas pessimiste, ces faits, ses recherches sont des études qui date, qui sont prouvées et malheureusement... un vote ne changera pas tous cela n'est ce pas ?

Non cela n'est pas prouvé; peut-être répètes-tu les inepties du professeur Belpomme qui est assurément meilleur cancérologue qu'épidémiologiste..

Citation :
Ne parlons pas de notre alimentation de plus en plus déplorable...

Si tu fais dans le jean-Pierre Coffe en mettant l'accent sur les critères gustatifs pourquoi pas (quoique je ne suis pas certain que les paysans d'il y a 200 ans étaient mieux lotis sur ce plan-là non plus). Mais j'aurais plutôt tendance à penser, au vu de la teneur de ton discours, que tu fais le lien avec les effets sur la santé, ce qui signifierait que ton propos est tout aussi infondé qu'erroné. J'imagine alors que tu dois avoir des preuves solides pour étayer cela, n'est-ce pas?

Citation :
la santé humaine n'a t elle pas d'autres problèmes plus grave à résoudre

Certainement oui, notamment par rapport aux exemples que tu as évoqués.

Il faut en effet peser le pour et le contre pour essayer de discerner les problèmes les plus préoccupants ou plus urgents. Mais cette attitude est malheureusement beaucoup trop rare quand il s'agit de porter son attention à l'intérieur de chacune des situations. Le chlore est suspecté de provoquer des cancers? banissons-le, comme cela (en vertu du principe de précaution) on n'aura pas de souci à se faire. Sauf que lorsque on se met à raisonner ainsi on a le résultat suivant : épidémie de choléra au Pérou suite à une suspension de la désinfection de l'eau potable par le chlore (19 000 morts - combien de morts auraient été évitées sans cette décision stupide?)
Autre exemple le DDT qui sauve des vies dans les zones infestées par la malaria mais qui fut suspecté hâtivement d'effets sanitaires néfastes. Mais même si ces derniers étaient avérés, le dilemme demeurerait entre d'un côté le risque (de cancer par exemple) et la possibilité de sauver de nombreuses vies. On pourra rétorquer qu'il n'y a qu'à se tourner pour plus de sûreté vers des solutions alternatives (autres substances, vaccins). Mais là aussi il serait très facile en s'inspirant de l'absence de rigueur de nombreux activistes écologistes de trouver l'étude x ou y qui fait craindre l'existence d'un risque potentiel d'un effet secondaire pour ce vaccin ou pour ce nouvel insecticide et on repartirait de plus belle pour se passer de ces solutions en vertu du principe de précaution.
Le DDT a été ultilisé de manière abusive dans les années 50 dans l'agriculture. Ces excès furent condamnés à juste titre mais certains considérèrent par la suite que ce produit présentait un danger quelque soient les usages et les doses employés. La lutte anti-malaria requérait très peu de DDT en comparaison de l'usage purement agricole, mais cela n'empêcha certains activistes obtus de militer pour son bannissement total, exemple de plus d'une logique binaire présence/absence qui ne s'embarasse pas de subtilités et qui n'a que faire d'une approche pondérée (consistant à peser le pour et le contre) tenant compte également des aspects largement positifs de l'utilisation d'une substance comme le DDT.




Citation :

Les pluies acides et les tempètes ne seront pas le seul facteur des boulversement climatique (gelée soudaine, canicule pouvant aller jusqu'à 49 ou 50°C(si le protocole de kyoto est appliqué aujourd'hui!) , tsunami, disparition d'île et de certains littoraux, la neige sera de plus en plus rare jusqu'à ne plus apparaître vers 2050...

Tsunami, facteur de boulversement climatiques???
Citation :

(C'est ce qui s'est passé pour l'autorisation des ogm en France... Il y avais belle et bien une grande majorité qui étais contre...
Seulement, la commission européenne l'a décidé autrement... Il fallait une majorité absolue.

Une fois que l'on a subi (par média et internet interposé) la désinformation incessante des anti-OGM les plus radicaux il ne faut pas s'étonner que la majorité soit contre les OGM. Et quand bien même ce serait le contraire je resterais farouchement opposé à ce qu'une question comme celle de l'inocuité ou non des OGM se décident à la majorité. On ne décide pas de la véracité d'une question factuelle par un vote. Bien sûr rien dans tes lignes ne montre que tu penses à de tel critères de décision dans le débat OGM, si il s'agit plutôt de choix de société, je comprends que la participation démocratique ait son mot à dire, mais la frontière est flou à mes yeux. Toutes ces questions de natures diverses étant liées je ne sais comment situer la limite à partir de laquelle il devient inacceptable de se fonder sur un vote à la majorité pour trouver des réponses à nos interrogations. (exemple, aurait-il été pertinent de demander démocratiquement: faut-il se passer du DDT pour lutter contre la malaria?)


Citation :
Il y a des problèmes dans tous les domaines et le meilleur discour, c'est celui du peuple. Celui qui intèrieurement sait... d'où viens le problème.

Je n'en suis pas aussi sûr que toi, et pour tout dire cette conception de la démocratie aurait plutôt tendance à m'effrayer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   Lun 26 Fév 2007 - 0:37

Citation :
- Le E621 est effectivement du glutamate monosodique, ce n'est pas parce qu'une substance est présente naturellement dans le corp ou dans la nature que l'on doit en abuser. La surconsommation d'un élément amène (logique) un déréglement... pas besoin d'avoir fait mat sup pour la comprendre.
En fait cet additif est un neurotoxique !

Précédemment je n'ai rien vu d'autre que le vague critère de présence quand tu as évoqué le glutamate. Content de remarquer que tu nuances à présent ton propos précédent en amenant un critère quantitatif ("la surconsommation"). J'attends maintenant tes preuves qui montrent le lien de cause à effet avec l'augmentation "des asthmes, d'Alzheimer, des troubles digestifs, des réactions allergiques, de la réduction des spermatozoïdes, des carences, des tumeurs, maux de tête, migraines, des calculs de la vessie et des reins, de l'hyperactivité des insomnies et donc des troubles du sommeil, des cancers etc etc..."

Citation :

- Les Phtalates...
Tout d'abord, le liens que tu me donnes -(vantant les mérites des phtalates dans notre environnement)- provient de l'ECPI... je ne pense pas que ce soit les 1er à dénoncer leur nocivité sur la santé... C'est comme le rapport de Monsanto sur la non dangorosité des ogm...
Mes sources proviennent de Greenpeace, de l'Insee, l'Afssa, l'OMS, WWF... et j'en passe.

J'ai indiqué ce lien pour illustrer l'idée que le critère de présence n'apporte à lui seul rien d'intéressant. Ta réponse sur le glutamate montre bien (et là je te suis) que la question des quantités apporte des informations plus intéressantes.

Mais voilà que tu ressors un lien (par ailleurs que je connais déjà et dont il avait été question sur ce forum si je me souviens bien [NB:au fait la fonction recherche du forum ne marche pas]) qui nous fait retomber dans la dichotomie présence/absence (et de nouveau les critères quantitatifs retombent aux oubliettes):

http://mailgate.dada.net/europa/europa.novas/msg01350.html

Citation :
Les résultats révèlent la présence d'un total de 55 agents chimiques,
soit une moyenne de 37 produits par individu. Le ministre le moins
contaminé a dans son organisme 25 produits chimiques, le plus mal en
point en ayant 43, selon le WWF, qui ne donne pas de classement nominal.
"Les produits trouvés dans le sang des ministres sont utilisés dans les
canapés ignifugés, les poêles à frire anti-adhésives, les boîtes à pizza
qui résistent au gras, le PVC souple, les parfums et les insecticides.
Certains sont interdits depuis des décennies mais d'autres sont toujours
utilisés aujourd'hui", selon le communiqué.

Ce passage est d'un intérêt quasi nul. Ignorer les quantités mesurées est totalement stupide. De quoi espères tu me convaincre sinon avec cet article?



Citation :
Pour ce qui est de tous ces produits chimiques, que ce soit ce Emachin, le phtalate ou les DDT... Ils sont bien trop nombreux et leur assimilation apportent bel et bien des soucis sérieux sur notre santé... Enfin bref, tu prend un élément et tu l'associe à un autre... nous avons un jolie cocktail... Et oui, la santé humaine n'est pas bonne à voir et le bilan sur tous ces produits apportent bien une élévation des problèmes de cancers... etc etc etc

Pour ce qui est de faire des associations étranges et non moins infondées jette donc de nouveau un coup d'oeil à ce que tu avais écrit avec ta phrase qui commençaient par "tout ces produits sont responsables de l'augmentation :".


Citation :

Le DDT pesticide agricole qui a été interdit par la Convention de Stockholm est fortement cancérigène et mutagène...



Je parle du DDT en tant qu'agent de lutte anti-paludéenne. Que viennent faire ces considérations sur l'usage agricole alors que cette même convention n'interdit pas l'usage du DDT pour combattre le paludisme?

(Au passage dire que le DDT est fortement cancérigène est une ânerie de plus.. )

Ce qui est important c'est de voir les effets sanitaires du DDT avec le dosage qui est employé dans la lutte contre la malaria, non en se focalisant sur les quantités utilisée en agriculture
:
"L’impact écologique de l’utilisation du DDT dans l’agriculture n’est pas du tout comparable à celui de son utilisation dans la lutte contre la malaria. La pulvérisation des murs intérieurs des habitations demande 2g de DDT par m2 une ou deux fois par an, soit approximativement 470g pour une grande maison. Une grande partie de ce DDT restera sur place et ne rejoindra jamais le circuit écologique. Par comparaison, un seul champ de 40ha de coton requiert 795kg de DDT par saison agricole - soit pas moins de 1700 fois plus de DDT - dispersés directement dans la nature19. On estime, qu’avec la quantité utilisée pour traiter l’équivalent d’un champ de coton de 4km2, on peut pulvériser de DDT toutes les habitations à haut risque d’un petit pays comme la Guyane20.

En clair, ce sont les utilisations du DDT dans l’agriculture qui sont un danger écologique majeur et qui doivent être interdites sans délai. Il y a beaucoup moins d’urgence à en interdire l’utilisation en Santé Publique, et cette dernière éventualité, quoique souhaitable, peut être repoussée sans danger jusqu’à ce que des solutions de remplacement au DDT satisfaisantes soient trouvées et mises en œuvre. Faire autrement, ou assigner à l’élimination du DDT une date limite qui pourrait expirer avant la mise en œuvre de solutions de remplacement, serait mettre en péril la santé des peuples Africains dans un but purement ´ environnementaliste ª.


Source : Malaria foundation
http://www.malaria.org/DDT_French.html




Citation :

Il fait parti des polluants organiques persistant qui résistent à la biodégradation et s'accumule dans nos tissus graisseux...

Pourquoi ne serais-je pas au courant de cela? comme si les propos que j'ai tenu précédemment sur le DDT impliquaient pour toi une ignorance fondamentale de cette question..

Citation :
Bien entendu, avec ces congénères il est responsable des pertubations hormonales que l'on retrouve chez d'innombrables espèces (analyse de sang) ainsi, des crocodiles, des goeland, les baleines, les ours polaires... etc paient nos dégats en étant en déclin à cause des dommages qui leurs sont infligés (mutagène,
Par exemple, en Floride, on a découvert que les Alligators ne se reproduisaient plus... Alors on a fait des recherches et il s'est avéré que tout allé bien sauf un petit détail, les mâles présentaient des anomalies, en fait certains mâles se féminise, c'est l'ovocite, les testicules des mâles produisent des hormones femelles ! Et vice verca... C'est pareil pour le Goëland, on a retrouvé dans un nid 3 oeufs qui n'arrivaient pas à éclore et dans un autre nid 6 oeufs ! C'est un problème puisque les Goëlands ne pondent que 3 oeufs (en temps normal !), en fait parmis les 6 oeufs il y avait 2 femelles... pacsées... !
C'est la même chose pour les Tortues, les Belouga en Antarctique et d'innombrables oiseaux !
Tout cela s'explique : Les Pesticides. Utilisé pour le paludisme ou dans l'agriculture il est disséminé par le vent et se répand partout... jusqu'au Pôle Nord. Le Pôle Nord est devenu le site le plus pollué ! Car tout se dirige là bas !
Les pesticides c'est aussi un impact grave sur la sexualité des hommes !


Ne crois pas non plus que je découvre ces arguments stupides. J'ai déjà débattu des effets sanitaires du DDT avec des intervenants qui m'ont envoyé liens sur liens pour essayer de montrer tous les effets "terribles" de ce produit.
Alors je vais le répéter une é-nième fois : quand on veut mettre en évidence un usage risqué d'une substance, il faut savoir de quelles quantités on parle. L'usage agricole du DDT peut exposer les populations et les écosystèmes à des quantités dont je ne nie pas qu'elles peuvent être néfastes. Mélanger tout en évitant de s'interroger sur les effets à faible dose du DDT dans la SEULE lutte anti-malaria est une approche inacceptable.



Citation :
Dans ton exemple sur la malaria, c'est facile, les pouvoirs publics utilisent ce qu'il y a de plus simple et de moins onéreux pour eux... As tu déjà été dans ce genre de pays pour croire que ce qu'il attendent vraiment c'est un traitement chimique au DDT pour éliminer leurs soucis !! Crois tu qu'ils ont demandé "on veut du DDT !" ils ne savent pas ce que c'est et font tout simplement confiance aux pays développé... Belle connerie.

"Traitement chimique", où est le problème? Le sous-entendu est-il que si c'est naturel alors c'est mieux?
C'est moins onéreux aussi pour les pays qui doivent combattre le paludisme. Je ne ferais pas plus de commentaire sur ce paragraphe consternant et non moins choquant mais que je peux excuser par un manque d'information abyssal sur ce problème.

Citation :
L'essentiel serai de comprendre pourquoi et comment ces épidémies ou ces virus arrivent afin que cela ne se reproduise pas.. Ce n'est en éliminant touts vies organiques qu'on va éliminer le problème.

Toujours autant à côté de la plaque avec tes amalgames! Si évoquer la lutte anti-paludéenne t'amène à ce genre de remarque sur la vie organique..
Allez on répète encore:
Le DDT pour l'agriculuture, pas besoin
Le DDT contre le paludisme: faibles doses, impact négatifs faibles voire nul sur les écosystèmes et sur la santé.

Citation :
Au contraire on aggrave la situation... Tes propos sur la bataille des activistes est décevante.

Lis d'abord plus attentivement ce que j'écris et après on en rediscute.


Citation :
Crois tu qu'un activiste qui veut que ces pays recoivent autre chose que du DDT comme remède à leur souffrance soit ilogique ?

Je te recommande très vivement la lecture du texte de la malaria foundation indiqué plus haut. Il faut diversifier les angles d'attaques et ne pas se priver de solutions efficaces. Je parle des activistes qui refusent le DDT quelque soit la dose et l'usage et qui réussissent à imposer cette vision des choses. Ces gens là sont tout simplement des intégristes.


Citation :
Tu critiques tous les combats qui ont menés à dénoncé des pratiques illégales dans les pays pauvres et des pratiques que l'on retrouve impunément dans nos assiettes aujourd'hui.
J'ai dit "souvent" (et non toujours") quand j'ai dénoncé les dérives sur les questions sanitaires; essaye de me lire plus attentivement..


Citation :
Renseigne toi sur le DDT, les PCB, le DEHP etc avant d'attaquer en m'accusant de fournir des propos infondés ou je ne sais quoi.

La réponse que tu as fournie sur le DDT est sans surprises, à l'image des "opposants" à qui j'ai déjà eu affaire sur cette question et qui croient à chaque fois m'apprendre quelque chose de fondamental au sujet de ce produit.


Et hélas oui tes propos sont infondés, ce n'est pas une accusation c'est un constat...


Et pour finir quelques remarques:
J'ai l'habitude également de varier mes sources et si tu me voies dénigrer autant les mouvements écologistes c'est aussi parce qu'il me suffit de constater le peu de rigueur avec laquelle certains formulent leurs conclusions (et pour cela nul besoin d'aller voir ailleurs dans le camp "opposé").

Citation :
Pardons ? Mais tu sais qu'il y a 30 ans des gens parlait comme toi, pas seulement sur les écolos mais aussi sur les études scientifiques... A force d'avoir minimisé les impacts de nos activités sur les écosystèmes, nous en sommes rendu au point suivant : IL y a trop trop trop de problèmes à résoudre... et oui... les processus du déréglement climatique s'accélère faute d'une telle bétise humaine.

La destruction des écosystèmes à l'échelle planétaire est un problème très grave. Les conséquence d'un excès de précaution sont très graves aussi comme le fait de se priver du DDT. Certains estiment les conséquences de ce choix erroné à des dizaines de millions de victimes.

Tant que tu n'auras pas intégré l'idée qu'il faut soupeser les avantages et les inconvénients d'une décision cette discussion ne sera pas prête d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn
Voyageur expérimenté


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   Mer 28 Fév 2007 - 18:03

Citation :
Puisque je ne t'apprend rien et que tu sais tous

Constater que je n'apprends rien de nouveau de toi (et/ou d'autres personnes) signifie automatiquement que je sais tout? Ou bien je suppose que tu as lu quelque part que j'avais la prétention de connaître un sujet de A à Z, non? Peux-tu me montrer le passage qui te permet cette "conclusion"?

Citation :
dans ce cas, tu ne dois pas ignorer que l'être humain n'a que faire d'une dose maximal...

"dose maximale"? Où est-il question d'une dose maximale dans la lutte contre la malaria?

Citation :
Crois tu qu'en autorisant le DDT pour lutter contre la malaria il y aura suffisamment de contrôle au sein d'un pays qui manque cruellement d'un peu de tous...
Rien qu'en France, un contrôle sur 10 (et encore) est effectuer faute de moyens financier. Pour un département entier par exemple, il n' y a qu'un seul agent pour contrôler la qualité de l'eau et le respect des lois environnemental sur l'utilisation des produits chimiques.
Heureusement, pas mal d'agriculteur respect ces études (faute de préconiser des solutions alternatives comme la lutte biologique) mais pas tous, et elles ont pris du temps avant d'entrer dans les moeurs de certains (qui y vois avant tous une économie financière à utiliser moins d'intrants)...

Dis-moi si je te suis bien ; tu redoutes que le DDT prévu à l'usage sanitaire soit détourné vers un usage agricole, c'est bien cela?


Citation :

Bref, alors que le DDT a été interdit pour des raisons que tu sais... Il ne l'est pas pour lutter contre la malaria...
Pourquoi ?
Et bien tout simplement parce que l'on ne veut pas étudier d'autres solutions. Je vais me répéter, mais à chaque problèmes qu'un pays rencontre (épidémie, invasion...) il est bien plus facile de le bombarder de produits toxique, détruisant alors l'équilibre du milieu. La population local se verra alors avec un problème de malaria peut être résolue..??. pour combien d'année ? Car aprés tout, il ne leur restera plus rien... en dehors de la contamination des sols et des eaux... comme je disai, " Il fait parti des polluants organiques persistant qui résistent à la biodégradation et s'accumule dans nos tissus graisseux..." mais tu n'arrives à comprendre cela. Et ce, quelqu'en soit la dose.

Je me suis déjà exprimé sur d'autres forums pour condamner la passivité des recherches (dans le domaine médical notamment) pour lutter contre ce fléau qui tue plus de deux millions de personnes chaque année. Tu mets l'accent sur le caractère persistant et bioaccumulatif du DDT, mais ce critère ne peut avoir son importance que si les doses employées sont toxiques. As-tu lu le lien que je t'ai indiqué? L'usage sanitaire du DDT requiert des doses infiniment plus faibles que l'usage agricole, et dans ce cas il ne s'agit pas de bombarder un terrain de produit "toxique" mais de pulvériser le DDT sur les murs intérieurs des maisons : dis-moi alors ce que viennent faire tes considérations sur "l'équilibre du milieu" et "la contamination des sols et des eaux" quand il s'agit d'asperger à faible dose un produit à l'intérieur des maisons?

Si je te suis bien tu es contre toute substance insecticides étant donnée qu'elle est potentiellement nuisible pour un écosystème? (Dans ce contexte là parler de toxicité d'un insecticide est une lapalissade dans la mesure où les premières victimes sont les espèces d'insectes que l'insecticide est censé tuer)

Les lignes suivantes (provenant toujours du même document) peuvent conforter cette idée:
Citation :
"À côté du DDT, il y a trois familles d’insecticides utilisées dans la lutte contre la malaria: les carbamates, les organophosphates et les pyréthroïdes. Les deux premiers sont dangereux à manipuler et demandent un équipement protecteur spécial qui n’est pas facilement disponible dans les pays en voie de développement, ce qui n’en fait pas des solutions de remplacement pratiques. Il ne reste que les pyréthroïdes pour remplacer le DDT, bien que certains aient également des doutes quant à son innocuité pour la santé21."

Et je te laisse constater que ce n'est pas forcément mieux quand il s'agit de se tourner vers ces autres insecticides que le DDT...

Et pour les autres alternatives? Jette un coup d'œil au paragraphe du même document si ce n'est déjà fait"(2) Solutions de remplacement autres que des insecticides:" [Tu y trouveras d'ailleurs un passage sur l'attitude des compagnies pharmaceutiques que je partage entièrement]

Et quand je vois les foutaises que tu répètes sur le glutamate et l'aspartame, et donc la facilité avec laquelle on peut diaboliser une substance sans la moindre preuve, je n'ose imaginer le sort réservé à l'égard d'éventuels médicaments et vaccins efficaces et sans effets secondaires néfastes si jamais les mêmes raisonnements fallacieux que ceux que tu utilisent étaient employés à leur encontre...

Je reviens sur ce passage:
Citation :
La population local se verra alors avec un problème de malaria peut être résolue..??. pour combien d'année ?

J'ai déjà dit qu'il fallait varier les angles d'attaques, non qu'il fallait se limiter au seul DDT (les résistances peuvent concerner les autres insecticides, et les autres moyens de luttes comme les médicaments comme cela a été déjà constaté).

Toujours sur le même document on peut lire:
Citation :
"Des chercheurs de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont décrit la pulvérisation d’intérieur comme ´ la forme de lutte la plus facilement applicable à grande échelle ª contre la malaria4. Le DDT est souvent l’insecticide de choix parce qu’il est à la fois bon marché et efficace. Des données de la Pan-American Health Organisation montrent que, quand des pays sud-américains ont cessé de pulvériser du DDT dans les habitations, leurs taux de malaria a augmenté, souvent de façon dramatique5. Réciproquement, le seul pays (l’Équateur) qui ait accru la pratique de la pulvérisation de DDT, a aussi été le seul à abaisser significativement son taux de malaria (de 61% globalement)6."

Le choix de l'Equateur te révolte? De mon côté c'est la situation des autres pays touchés par la malaria qui me révolte, là où les gens crevèrent pour des raisons stupides les uns après les autres.

Un autre exemple:
A Madagascar en 1986-88 la recrudescence du paludisme a tué 100.000 personnes. Devant cette épidémie, les autorités ont repris les traitements intradomicilaires et en deux cycles annuels de pulvérisation, l’incidence de la malaria à diminué de 90 %

Que dire de cette décision de Madagascar? Tu préfères t'indigner de la "pollution des eaux et des sols" par le « terrible » DDT qui s'est enfui des maisons où on l'avait aspergé?

Citation :

Tes propos sont incohérents et tes arguments pour traiter les activistes d'intégriste me font rire.

Quand je trouve les propos de mes interlocuteurs incohérents j'essaie de le justifier, est-ce trop demander que de m'apporter une argumentation à ce que tu viens de dire?

Citation :

Tu ne veux pas admettre certains fait parce que tu es omnibulé par le DDT mais pas encore assez bien informé.
Je constate une tendance qui se confirme quand je lis tes commentaires, c'est qu'il y a de ton côté de sérieux problèmes de lecture : je ne suis pas obnubilé par le DDT, je déplore simplement l'attitude qui consiste à se passer TOTALEMENT de ce produit dans la lutte anti paludéenne. Les obnubilés du DDT, ce sont les illuminés qui s'acharnent sur ce produit (et que l’on n’entend beaucoup moins à l’encontre des alternatives qui sont inefficaces et/ou plus risquées que l'usage du DDT)


Citation :

Avant dans revenir au DDT, j'aimerai préciser que tes méthodes "dure à cuire" concernant le "je veux d'autres preuves" je crois pas à ça...et tes diverses formulations... portent sur des études qui, à preuve du contraire, n'ont jamais pu apporter de résultat moin alarmant sur les méthodes diverses que j'ai pu énumérer dans le sujet (qui ne traite pas que du DDT)
Tu le dis toi même sans t'en rendre compte (relis toi)

Je n'ai rien compris à ce passage (vois-tu, tu n'es pas le seul à avoir des problèmes de lecture..)


Citation :
que veut dire faibles... voir nul ? Sur les ecosystèmes et la santé ? Non mais je rêve !! Si tu es au courant que le DDT n'est pas biodégradable, que celui a été mis sur la liste rouge de la convention de Stockholm c'est parce que les preuves (et il en faut croit moi pour s'attaquer à l'industrie chimique) sont assez convainquante.
Si le DDT est un polluant organique persistant, ça veut dire que par bioaccumulation il entre dans la chaîne alimentaire et eux ne s'en détache plus jamais !!! Pourquoi ? Ils adorent les tissus graisseux et le célèbre DDT est toxique à faible dose comme les autres molécules qui font partie de cette même liste...!!!! (Les populations d'Inuits en paie le prix et tu veut l'infliger ailleurs ?)

Expliques-moi en quoi la pulvérisation à faible dose sur les murs intérieurs des maisons (c’est de cela dont je parle) peut nuire gravement à un écosystème et aller perturber le mode de vie de gens qui vivent à des milliers de kilomètres? Ta dernière remarque sur les Inuits qui est d'une stupidité vertigineuse.

Sinon savais-tu qu'en ce qui concerne le critère de persistance il est plus approprié de parler de demi-vie:
Citation :
"Le DDT est un polluant organique persistant avec une demi-vie évaluée entre 2 et 15 ans, qui se fixe dans de nombreux sols. Dans les lacs, sa demi-vie est estimée à 56 jours et dans les rivières à 28 jours. Ses processus de dégradation incluent la volatilisation, la photolyse et la biodégradation aérobie et anaérobie. Ces processus sont en général assez lents. Ses produits de décomposition dans les sols sont le DDE (dichlorodiphényldichloroéthylène ou 1,1-dichloro-2,2-bis(p-dichlorodiphényl)éthylène) et le DDD (dichlorodiphényldichloroéthane ou 1,1-dichloro-2,2-bis(p-chlorophényl)éthane) qui sont eux aussi hautement persistants et possèdent des propriétés physiques et chimiques similairesréf. nécessaire. La quantité totale de ces produits est connue sous le nom de DDT total. "

Citation :
Parce que certains s'expriment un peu mal, tu mets tous le monde dans le même panier. Radical

Dans le même panier? Allons-donc; argumente un peu s'il te plait..

Citation :
Je pense que si tu dénigre autant les écologistes, c'est parce que d'une part ta définition de l'écolo n'est pas encore au point et que d'autre part, tu agis encore comme un individualiste qui prend déjà parti.

Tu penses, mais les arguments on les cherche toujours désespérément. Sinon saches que l'écologie m'intéresse depuis le plus jeune âge (à une époque ou peu s'intéressaient aux problèmes environnementaux). Mais depuis un certains nombre d'années j'ai constaté à quel point longue était la liste des balivernes auxquelles j'avais adhéré, balivernes brillamment entretenues par de nombreux mouvements écologistes et parfois habilement répétées par les médias. D'autre part cela fait plus longtemps que tu ne crois que je m'intéresse à ces problèmes de toxicologies (et au DDT en particulier) et à l'approche trop souvent lamentable qui en est faite aussi bien par les médias que par beaucoup trop d'écologistes. Alors je n'ai que faire de ta leçon de morale insipide sur mon individualisme supposé qui est aussi fondée que de lire dans une boule de cristal.


Citation :
(Tu admet que nos écosystème se trouvent dans une situation critique et tu n'apporte aucune solutions que des hypothèses erronés ou émanant de l'industrie chimique.)

Tu ne m'as répondu encore: en quoi le caractère chimique te paraît négatif? Pour rester dans la problématique du paludisme, un insecticide naturel te paraitrait plus approprié et moins risqué?

Citation :

Le DDT s'est dangereux et il y a d'autres solutions, seulement toi tu reste buter à la solution qui n'en a jamais été une pour sauver des vies.

Trois conneries monumentales dans une seule phrase, chapeau.
1) Il n’y pas de preuve d’un risque sanitaire significatif pour l’usage du DDT dans la lutte antipaludéenne telle que je l’ai décrite.
2) Je ne reste pas buté à cette solution, ta remarque n’est rien moins qu’une déformation malhonnête de mes propos.
3) La dernière dépasse l'entendement. Tu es prêt à soutenir que le DDT n'a jamais été une solution pour sauver des vies? Te rends-tu compte des inepties lamentables que tu débites?


Citation :
Alors que ces peuples ont des besoins fondamentaux en matière d'hygiène, de santé et d'alimentaion, tu prônes les firmes qui profitent de ses terres nouvelles pour en faire leur propre bénéfice, un bénéfice qui d'ailleurs ne voit jamais le jour quand il s'agit de leur permettre d'avoir un hopital ou des traitements adéquat. Ton DDT a déjà beaucoup tué et quand tu reviendras à la raison je me ferai un réel plaisir de prolonger un débat avec toi qui aménerai à d'autres solutions.

Discours pathétique. Un peu de lecture pour toi: (notamment au chapitre "Et s’il y avait d’autres raisons !")
http://www.pseudo-medecines.org/articles.php?lng=fr&pg=119

(Ton affirmation comme quoi le DDT a beaucoup tué (si tu parles des humains) est sans fondement. Une connerie de plus).

Et pour finir voici un petit exemple de plus qui montre que l’abandon du DDT peut avoir des conséquences négatives. L’usage d’un autre type d’insecticide n’avait pas pu empêcher l’augmentation des cas de paludismes, en outre les moustiques avait développé une résistance à ce dernier.

http://www.mim.su.se/french/events/insecticide_resistance_conf/coetzee1-poster-fr.html



En résumé je soutiens simplement que le DDT est une option parmi tant d’autres dont il ne faut pas se débarrasser pour des motifs erronés, option qui a l’avantage de sauver un nombre considérable de vie.
Mais toi tu t’acharnes à contester de manière extrêmement maladroite ces deux points élémentaires. Je te prierais de bien t’informer avant de me répondre car cela devient lassant de repérer des imbécillités (qui parfois sont en outre extrêmement choquantes « le DDT n’est pas une solution pour sauver des vies ») toutes les deux phrases dans ce que je lis de tes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Création de pétition [DÉRIVÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Création de pétition [DÉRIVÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création de pétition
» La dernière création de ZENITH : la répétition minutes
» Documentation utile pour la création d'une mare
» création costume bigouden pour petite fille
» création d'un bassin ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Environnement :: Forum-environnement :: Discussions générales sur l'environnement-
Sauter vers: