AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La tragédie des carburants verts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
René03
Magistral de la Terre
avatar

Nombre de messages : 569
Age : 72
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: La tragédie des carburants verts   Mar 27 Mar 2007 - 11:47


Bonjour
voici un article mis en ligne par kokopelli
Citation :

Mettez du sang dans votre moteur! La tragédie des nécro-carburants
Suite à notre visite à la grande foire aux mensonges du salon de l'agriculture,
[email]Dominique Guillet[/email] a rédigé un article sur le scandale des carburants végétaux. Des bombardements en Colombie aux esclaves dans les plantations de canne à sucre au Brésil en passant par les tortures en Indonésie, les carburants végétaux ne sont ni verts, ni bios, ni équitables.
Ils ne sont pas non plus durables et ne font qu'accélérer les processus d'érosion, de désertification et de pénurie d'eau.
Les multinationales de l'agro-chimie, des semences, des biotechnologies, de la pétro-industrie, de l'agro-alimentaire se sont toutes alliées dans cette grande farce et vantent les mérites d'une "indépendance énergétique". Ils prétendent même que les carburants végétaux ne représentent aucune concurrence pour les filières alimentaires. Cependant, des émeutes éclatent au Mexique et aux USA, les cours du maïs flambent, avec une augmentation de 115 % en 15 mois!
Ce dossier est ouvert et vos commentaires sont les bienvenus. http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=90
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demographie-responsable.org
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 20 Mai 2007 - 13:44

Les "biocarburantss" sont une farce depuis le début.
Pour faire rouler toutes les voitures de France il faudrait faire pousser des plantes à "biocarburant" sur une surface supérieure à la surface cultivable de la France. En plus de ça pour le "Bioéthanol" il faut distiller et la distillation ça demande beaucoups d'énergie.
Je crois que ces "Biocarburants" ont été inventés pour qu'on continue à rouler en voiture tout en gardant bonne conscience.

Eloi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tquentin
Explorateur


Nombre de messages : 50
Age : 24
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 20 Mai 2007 - 18:13

Les biocarburants polluent c'est sûr mais 60% de mois que les essences classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 20 Mai 2007 - 18:30

Dans ces 60% est-ce que tu tiens compte de la pollution liée à l'élaboration de ces biocarburants?

Eloi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 20 Mai 2007 - 18:37

Ce qui est certain c'est que les biocarburants ne sont pas une énergie fossile (lorsqu'ils ne sont pas mélangés à de l'essence classique) : le carbone qui se dégage de leur combustion est celui qui a été absorbé par les plantes qui ont permis de le fabriquer.
En gros rouler au biocarburant pur c'est comme rouler à l'énergie solaire puisque c'est le soleil qui fait pousser les plantes finalement.
Mais ça n'empêche pas qu'on n'a pas la place de faire pousser toutes ces plantes en France si on ne diminue pas fortement le trafic routier.

Eloi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tquentin
Explorateur


Nombre de messages : 50
Age : 24
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 20 Mai 2007 - 18:40

Ouai, j'y est pas pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Dim 17 Juin 2007 - 11:41

Bonjour,

Comme tous les sujets liés à l'environnement et à la consommation, la problème est complexe. Je vais essayer d'être aussi bref que possible et je ne vais probablement pas aborder en un seul poste la totalité de ses aspects.

Posons nous tout d'abord quels sont les avantages vantés pour ces carburants alternifs et pourquoi ?

Ce ne sont pas des produits dérivés du pétrôle (donc c'est mieux) et comme ça vient de la terre c'est forcément plus écologique.

Vous ne serez pas étonnés qu'un pays qui lui même n'est pas un pays producteur de pétrôle cherche à développer d'autres sources d'énergie qui lui permettrait d'avoir une certaine indépendance énergétique.

Le monde agricole actuel est en surproduction, leurs revenus sont en baisse. Outre le fait que le monde agricole est non seulement la source alimentaire principale de la france c'est aussi une source de revenus important à travers les nombreuses subventions et aides financières. Sans parler du pouvoir électoral de ce lobby.

Quel est l'intérêt de promouvoir ce type de carburant outre le prétexte écologique : proposer aux agriculteurs une nouvelle source de revenus. En plus l'état controlant le cout de la revente à travers ses taxes il maitrîse la production donc garde le contrôle du monde agricole.

Je ne m'étendrais pas sur le cout de la transformation, les coûts de transport et les conséquences d'émissions de gaz.

Le principal problème des "biocarburants" est comme il est dit plus haut que les surfaces agricoles sont insuffisantes pour répondre à la totalité du marché.
Je ne me fait pas d'illusions, tout le monde n'est pas prêt à rouler à l'éthanol.

Mes interrogations vont plus vers le type de productions qu'il sera choisi pour ces végétaux.
A priori cette question n'a pas eu l'air de concerner les promoteurs de ces carburants écolos. Ca vient du sol donc c'est écolo.
Que risque t il de se passer ? Pour ce les biocarburants soient rentables il va falloir produire et produire en masse. On risque donc de retourner vers des monocultures arrosées sous des masses d'engrais et de pesticides.
Alors que la lutte pour la protection de la ressource en eau ne fait que commencer à donner des résultats, on veut retourner vers des modes de productions datant des années 50 et qui ont eu les conséquences que l'on connait.

Pour que ces carburant soient vraiment écolos, il faudrait respecter une charte de culture respectueuse de l'environnement, du coup cette alternative énergétique perd beaucoup de sa rentabilité qui était déjà précaire donc de son intérêt.

A noter que, le GPL qui n'est pas la solution je l'avoue, mais à l'avantage de rejetter moins de particules par exemple, depuis l'annonce des biocarburants voit ses aides et sa promotion diminuer comme peau de chagrin.
Lors du lancement des carburants vert un site Internet a été mis en ligne par l'état pour que les citoyens puissent trouver les différents pompes à l'éthanol et comparer les différents prix à la pompe. Or comme le GPL n'apparait n'existe pas pour ce site. Il faut avouer que là aussi, il faut importer la majorité de notre ressource. Quand je dit que ce problème est vaste, ce n'est qu'un euphémisme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Jeu 28 Juin 2007 - 19:13

Ouhla ! J'en ai écris des choses avant !!!

Bon, mes dires semblent se confirmer.
Aux actualités ce soir, j'entends que après la flambée de l'euro le prix des produits alimentaires seraint repartis à la hausse.

La raison ? Les biocarburants qui prendraient plus de place dans l'agriculture française au détriment des produits alimentaires !

Cette histoire de biocarburants n'est vraiment pour moi qu'une vaste fumisterie !
Revenir en haut Aller en bas
René03
Magistral de la Terre
avatar

Nombre de messages : 569
Age : 72
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Jeu 28 Juin 2007 - 20:34

Le Mouflon Vert a écrit:
Ouhla ! J'en ai écris des choses avant !!!

Bon, mes dires semblent se confirmer.
Aux actualités ce soir, j'entends que après la flambée de l'euro le prix des produits alimentaires seraint repartis à la hausse.

La raison ? Les biocarburants qui prendraient plus de place dans l'agriculture française au détriment des produits alimentaires !

Cette histoire de biocarburants n'est vraiment pour moi qu'une vaste fumisterie !

Bonjour

C'est triste et inquietant il faudrait choisir entre nourrir une population mondiale en perpetuelle augmentation ou rouler avec du biocarbuant dont la demande est elle aussi en augmentation .
Problème insoluble car la terre n'est pas extensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demographie-responsable.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Jeu 28 Juin 2007 - 20:51

On ne peut pas changer notre modèle alimentaire, mais il est probablement plus facile de changer de modèle d'énergie utilisé pour nos voitures.

Encore faut il que les lobbies pétroliers se laissent faire.
Revenir en haut Aller en bas
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Ven 29 Juin 2007 - 0:23

J'irais même plus loin en disant qu'on n'a pas réellement besoin de voitures.
Je ne pense pas qu'on puisse comparer notre besoin de nourriture qui est vital pour notre survie, et notre besoin de véhicules individuels, qui est nécessaire pour que le monde continue d'être gouverné par la logique de l'économie (qui à mon sens est une logique anti-vie).
ça peut paraitre étrange comme considération, mais si vous vous demandez pour quelle raison vous avez besoin d'une voiture et si ensuite vous cherchez la cause de cette raison et ainsi de suite, vous arrivez peut-être à la même conclusion que moi.

Eloi


"quand on voit ce qu'on voit, et pis qu'on entend ce qu'on entend, eh ben on a raison de penser ce qu'on pense."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Ven 29 Juin 2007 - 9:37

En te suivant, il faudrait complètement changer notre mode de vie et notre société.

Modifier les modes de transport, c'est revoir en profondeur tout le principe économique au niveau planétaire. Donc notre mode de vie en profondeur.
Je me fait pas d'illusions, c'est irréalisable.

Trouver de nouvelles énergies pour le transport, me semble plus réalisable.

Je vis à 40 kms de mon travail, je ne peux pas me passer de ma voiture. Si tu me sors l'argument, pourquoi je travail si loin, ou à quoi me sers mon travail, je comprends tes questions, mais on en arrive vite à des idées utopistes du genre vivons nus en harmonie avec la nature.

Les gens sont prêt à changer de carburant mais je pense pas qu'ils vont faire une croix sur leur confort.
On ne fera passer des idées écologistes que si elles présentent un certain intérêt économique pour les français.

Si les gens adoptes les ampoules basses consommation par exemple, économisant disons 200Wh dans leur foyer, ils ont acheté un écran plat consommant 400Wh de plus que leur vieux tube.

La consommation dirige le monde et on aura du mal à supprimer ce principe, faisons qu'il soit plus respectueux de l'environnement plutôt que vouloir le détruire.

L'écolonomisme est l'avenir de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Ven 29 Juin 2007 - 14:02

Citation :
En te suivant, il faudrait complètement changer notre mode de vie et notre société.
C'est exactement ce que je pense.

Citation :
Modifier les modes de transport, c'est revoir en profondeur tout le principe économique au niveau planétaire. Donc notre mode de vie en profondeur.
Je me fait pas d'illusions, c'est irréalisable.
ça a l'air irréalisable mais je pense que c'est la seule solution. à mon avis on y arrivera de gré ou de force... et j'attend ce moment avec une certaine impatience.

Citation :
Trouver de nouvelles énergies pour le transport, me semble plus réalisable.
Pourrais-tu me citer ces nouvelles énergies? les trouvera-t-on avant qu'il ne soit trop tard?

Citation :
Je vis à 40 kms de mon travail, je ne peux pas me passer de ma voiture. Si tu me sors l'argument, pourquoi je travail si loin, ou à quoi me sers mon travail, je comprends tes questions, mais on en arrive vite à des idées utopistes du genre vivons nus en harmonie avec la nature.
Je comprend que tu aie du mal à me suivre si tu as autant de clichés en tête. Je ne prétend aucunement qu'il faut faire un grand pas en arrière, vivre nus dans des tipis etc... Je dis juste qu'on peut remettre en question la nécessité de rouler en voiture, de travailler, de consommer... Je reconnais que c'est de l'utopie.

Citation :
Les gens sont prêt à changer de carburant mais je pense pas qu'ils vont faire une croix sur leur confort.
On ne fera passer des idées écologistes que si elles présentent un certain intérêt économique pour les français.
Sans vouloir être alarmiste je crois que tôt ou tard on devra oublier le pseudo-confort dans lequel nous baigneons. Il faudra également qu'on arrête d'être esclavés par l'économie. Espérons qu'après quelques cataclismes on parviendra à changer un peu.

Citation :
Si les gens adoptes les ampoules basses consommation par exemple, économisant disons 200Wh dans leur foyer, ils ont acheté un écran plat consommant 400Wh de plus que leur vieux tube.
Pour ma part je pense qu'acheter un écran, plat ou cathodique, si c'est pour regarder la télé n'est pas une bonne idée. C'est un acte qui n'aide pas à penser par soi-même, bien au contraire. je crois que j'irais un peu trop loin en qualifiant la télé d'instrument de propagande et de lobotomisation volontaire, mais c'est pourtant ce que j'en pense.

Citation :
La consommation dirige le monde et on aura du mal à supprimer ce principe, faisons qu'il soit plus respectueux de l'environnement plutôt que vouloir le détruire.
A très court terme, je te suis, mais à mon avis ce principe de consommation qui dirrige le monde a une durée de vie limitée et on approche de sa date limite. (du moins je l'espère)

Citation :
L'écolonomisme est l'avenir de l'humanité.
Pourrais-tu définir le terme "écolonomisme" et dire en quoi il est l'avenir de l'humanité?

Eloi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Ven 29 Juin 2007 - 22:24

Eloi a écrit:

Citation :
Modifier les modes de transport, c'est revoir en profondeur tout le principe économique au niveau planétaire. Donc notre mode de vie en profondeur.
Je me fait pas d'illusions, c'est irréalisable.
ça a l'air irréalisable mais je pense que c'est la seule solution. à mon avis on y arrivera de gré ou de force... et j'attend ce moment avec une certaine impatience.


A mon avis on peut modifier nos mode de consommation, mais il est actuellement quasi impossible de faire disparaitre l'envie de posséder au niveau mondial, faisons que ce soit posséder utile et/ou respectueux de l'environnement.

Eloi a écrit:

Citation :
Trouver de nouvelles énergies pour le transport, me semble plus réalisable.
Pourrais-tu me citer ces nouvelles énergies? les trouvera-t-on avant qu'il ne soit trop tard?

J'ose encore le croire, si les consommateurs et les dirigeants le font comprendre aux fabricants potentiels.

Eloi a écrit:
Citation :
Je vis à 40 kms de mon travail, je ne peux pas me passer de ma voiture. Si tu me sors l'argument, pourquoi je travail si loin, ou à quoi me sers mon travail, je comprends tes questions, mais on en arrive vite à des idées utopistes du genre vivons nus en harmonie avec la nature.
Je comprend que tu aie du mal à me suivre si tu as autant de clichés en tête. Je ne prétend aucunement qu'il faut faire un grand pas en arrière, vivre nus dans des tipis etc... Je dis juste qu'on peut remettre en question la nécessité de rouler en voiture, de travailler, de consommer... Je reconnais que c'est de l'utopie.

Je te rejoins dans le sens ou il faut réfléchir à chacun de nos modes de consommation. Pour ma part, j'ai essayé avec mes moyens d'avoir le minimum d'impact. J'ai trouvé une voiture GPL que je vais essayer de faire durer. J'ai fait ces distances le temps d'avoir d'un CDI. MAintenant je fait construire plus prêt de mon travail. Mais si on y pense construire est là aussi un acte lourd de conséquences pour l'environnement.

Eloi a écrit:
Citation :
Les gens sont prêt à changer de carburant mais je pense pas qu'ils vont faire une croix sur leur confort.
On ne fera passer des idées écologistes que si elles présentent un certain intérêt économique pour les français.
Sans vouloir être alarmiste je crois que tôt ou tard on devra oublier le pseudo-confort dans lequel nous baigneons. Il faudra également qu'on arrête d'être esclavés par l'économie. Espérons qu'après quelques cataclismes on parviendra à changer un peu.

Pour ma part, je suis moins alarmiste que toi. J'ai commencé mes études en environnement en 1992 et les mentalités on sérieusement évoluées. Il y a encore du chemin mais je trouve qu'on va dans le bon sens. Par contre, je ne souhaite pas de cataclysme, je considère que la vie humaine est très importante. Si la protection de la nature doit se faire en en devant sacrifier des vies humaines (et forcément ce sont les plus démunies qui trinquent en premier) je ne suis pas prêt à suivre.

Eloi a écrit:
Citation :
Si les gens adoptes les ampoules basses consommation par exemple, économisant disons 200Wh dans leur foyer, ils ont acheté un écran plat consommant 400Wh de plus que leur vieux tube.
Pour ma part je pense qu'acheter un écran, plat ou cathodique, si c'est pour regarder la télé n'est pas une bonne idée. C'est un acte qui n'aide pas à penser par soi-même, bien au contraire. je crois que j'irais un peu trop loin en qualifiant la télé d'instrument de propagande et de lobotomisation volontaire, mais c'est pourtant ce que j'en pense.

Pourtant cet outils de propagande peut parfois être un outils d'éveil collectif. Des films comme "une vérité qui dérange" ou des émissions sur la Nature comme Ushuhaïa (même si on considère moyennement les personnes s'exprimant dans ces médias) ont permis à mon avis d'avoir la sensibilité à l'environnement que l'on a chez les citoyens aujourd'hui. La TV est à mon sens une représentation de notre société dessinées avec de gros marqueurs. Elle montre en gros nos défauts mais peu quand même faire de belles choses.

Eloi a écrit:

Citation :
L'écolonomisme est l'avenir de l'humanité.
Pourrais-tu définir le terme "écolonomisme" et dire en quoi il est l'avenir de l'humanité?
Eloi

En faisant simple :
L'économie dirige le monde et l'entraine vers sa destruction.
L'écologie protège la terre mais transforme l'homme au rang de simple espèce animale.

L'écononomisme allie les deux.
L'économie qui nous pousse vers l'avant et l'écologie :le respect de l'environnement.
Bref consommons, oui mais avec intelligence et respect de la nature. Montrons que nous sommes digne d'être une "espèce intelligente".
Revenir en haut Aller en bas
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Sam 30 Juin 2007 - 16:33

Citation :
A mon avis on peut modifier nos mode de consommation, mais il est actuellement quasi impossible de faire disparaitre l'envie de posséder au niveau mondial, faisons que ce soit posséder utile et/ou respectueux de l'environnement.
Je crois que cette envie de posséder ne vient pas des consommateurs mais des industriels qui inventent des besoins qu'on n'aurait jamais eu sans eux.

Citation :
Je te rejoins dans le sens ou il faut réfléchir à chacun de nos modes de consommation. Pour ma part, j'ai essayé avec mes moyens d'avoir le minimum d'impact. J'ai trouvé une voiture GPL que je vais essayer de faire durer. J'ai fait ces distances le temps d'avoir d'un CDI. MAintenant je fait construire plus prêt de mon travail. Mais si on y pense construire est là aussi un acte lourd de conséquences pour l'environnement.
Construire est un acte lourd de conséquences lorsqu'on construit par exemple un pavillon en parpaing (non biodégradable) mal conçu niveau thermique mais c'est pas grave car on y installe un climatiseur pour l'été et un puissant système de chauffage pour l'hivers.
En revanche si tu construit avec des matériaux "bio" une maison équipée de la géothermie, d'un chauffe-eau solaire sur le toit et pourquoi pas d'une éolienne ou de plaques solaires, c'est sans doute plus cher à l'achat, mais c'est vite rentabilisé et ça diminue grandement ton impact sur l'environnement.

Citation :
Pour ma part, je suis moins alarmiste que toi. J'ai commencé mes études en environnement en 1992 et les mentalités on sérieusement évoluées. Il y a encore du chemin mais je trouve qu'on va dans le bon sens. Par contre, je ne souhaite pas de cataclysme, je considère que la vie humaine est très importante. Si la protection de la nature doit se faire en en devant sacrifier des vies humaines (et forcément ce sont les plus démunies qui trinquent en premier) je ne suis pas prêt à suivre.
Quand je dit que j'attend avec impatience un cataclysme, ce n'est pas pour ses conséquences directes, je trouve ça atroce moi aussi. c'est pour le changement de mentalités que ça entrainerait. lorsqu'un village subit une inondation on constate un énorme élan de solidarité, les gens oublient un peu leur confort personnel et égoîste et se mettent à agir ensemble spontannément.
En tant qu'être humain, je ne peux m'empêcher de penser que la vie humaine doit persister, mais en essayant dêtre objectif on ne peut que constater que l'Humain est la seule espèce capable de détruire son environnement. En conséquence je crois qu'il serait bon pour les autres espèces que la race humaine disparaisse.
Mais au fait, qu'on le veuille ou non, les cataclismes ont commencés, voyez les ouragans, le réchauffement climatique...

Citation :
Pourtant cet outils de propagande peut parfois être un outils d'éveil collectif. Des films comme "une vérité qui dérange" ou des émissions sur la Nature comme Ushuhaïa (même si on considère moyennement les personnes s'exprimant dans ces médias) ont permis à mon avis d'avoir la sensibilité à l'environnement que l'on a chez les citoyens aujourd'hui. La TV est à mon sens une représentation de notre société dessinées avec de gros marqueurs. Elle montre en gros nos défauts mais peu quand même faire de belles choses.
Effectivement il y a des choses à garder dans la télé, mais tellement peu! Personnellement je n'ai jamais eu la télé et je suis pourtant sensible aux problèmes de l'environnement.

Citation :
En faisant simple :
L'économie dirige le monde et l'entraine vers sa destruction.
L'écologie protège la terre mais transforme l'homme au rang de simple espèce animale.
L'écononomisme allie les deux.
L'économie qui nous pousse vers l'avant et l'écologie :le respect de l'environnement.
Bref consommons, oui mais avec intelligence et respect de la nature. Montrons que nous sommes digne d'être une "espèce intelligente".
Tu dis que l'économie nous pousse vers l'avant, mais lorsqu'on est devant un précipice, ce qui nous pousse vers l'avant n'est pas forcément bon pour nous.
Non, sérieusement, j'ai du mal à assimiler le fait que les sociétés qui sont dirrigées par l'économie sont plus évoluées que les autres. Ce concept permet de paler de pays développés (sous-entendu le modèle mondial), de pays en voie de développement (les bons élèves) et les pays "sous-développés" (ceux qui sont à la traine). Ce classement me débecte et je crois que les pays dit "sous-développés" sont bien plus respectables que les pays dits "développés".
Pourquoi dis-tu que l'écologie nous rabaisse au rang de simple espèce animale? On peut être parfaitement respectueux de l'environnement tout en conservant le langage parlé, l'écrture et tout ce qui fait que l'homme n'est pas un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   Mar 3 Juil 2007 - 17:56

Petite correction sur l'avant dernier paragraphe :
Il me semble en fait que les pays qu'on appelle "en voie de développement" sont les pays qu'on appelait avant "sous-développés". C'est la même chause, sauf que "en voie de développement" est plus politiquement correct que "sous-développé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tragédie des carburants verts   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tragédie des carburants verts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deauville] Les Bus Verts (Calvados)
» algues "points verts"
» Corse : DINO, chiot 3 mois typé WEIMAR, yeux verts
» HARICOTS VERTS
» Prunelle, jolie coeur avec de grands yeux verts à Angoulême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Environnement :: Forum-environnement :: Actualités-
Sauter vers: