AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les abeilles nous abandonnent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
René03
Magistral de la Terre


Nombre de messages : 569
Age : 71
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Les abeilles nous abandonnent   Lun 3 Sep 2007 - 18:37

Par Jean Etienne, Futura-Sciences
Citation :

Des millions de ruches, jadis occupées par des milliards d'abeilles, se sont mises à disparaître depuis quelques mois. L'épidémie, d'une rapidité et d'une ampleur quasi-explosive, pourrait très bien ébranler les bases de notre civilisation.

Le phénomène a débuté dans un seul élevage de Floride il y a à peine un an. Puis l'épidémie s'est répandue de ruche en ruche, jusqu'à s'étendre à l'ensemble des Etats américains et du Canada, avant d'atteindre l'Europe et même Taïwan en avril 2007.
L'aspect de cette catastrophe écologique est déroutant. Aucun cadavre d'abeille n'est retrouvé, et les ruches abandonnées sont vides d'occupants. On n'y découvre même pas les parasites d'habitude si prompts à les réoccuper ensuite. Tout se passe comme si les insectes quittaient leur habitat en masse pour une destination inconnue sans jamais y revenir. En France, où les apiculteurs se remettent à peine des ravages causés par le tristement célèbre "Gaucho", un pesticide jadis répandu dans les champs de maïs et de tournesol, les disparitions ont repris en force. Les pertes sont estimées de 15 à 95 % selon les régions, tandis qu'en Espagne, dont les 2,3 millions de ruches représentent le quart de la production européenne, la moitié est touchée.
La sirène d'alarme

Ce n'est pas une sonnette d'alarme mais une sirène que les scientifiques actionnent… ou tentent d'actionner. Car 80 % des plantes ont absolument besoin des abeilles pour être fécondées, et sans elles, il n'y a plus de production de fruits ou de légumes possible. Rien qu'aux Etats-Unis, où le nombre de ruches en "vie" s'est effondré de 2,4 millions à 900 000, 90 plantes destinées à l'alimentation humaine sont exclusivement pollinisées par les butineuses, ce qui représente une valeur annuelle de 14 milliards de dollars.
Les scientifiques, qui ont donné le nom de "colony collapse disorder" à ce syndrome d'effondrement, tentent de trouver une explication. Suivant le professeur Joe Cummins de l'université d'Ontario, "Des indices suggèrent que des champignons parasites utilisés pour la lutte biologique, et certains pesticides du groupe des néonicotinoïdes, interagissent entre eux et en synergie pour provoquer la destruction des abeilles". Selon lui, les insectes sont aussi directement ou indirectement victimes de l'efficacité sans cesse accrue des nouvelles générations de pesticides, censées protéger la nature mais dont l'effet se révèlerait particulièrement pernicieux. Il cite en exemple la pratique de plus en plus courante qui consiste à enrober les semences d'insecticide de façon à éviter l'épandage. Le produit est ainsi incorporé dans toute la plante, depuis les racines jusqu'au pollen que les abeilles rapportent à la ruche en l'empoisonnant, ce qui explique aussi l'absence d'insectes "squatteurs" dans les ruches abandonnées: ils ne survivent pas.
Phénomène de cascade
L'emploi de ce type de pesticide à base d'imidaclopride, très contesté en France et aux Etats-Unis mais pourtant autorisé par l'Union Européenne, attaque le système immunitaire des abeilles qui deviennent vulnérables aux parasites. La preuve semble en être établie par la découverte d'une demi-douzaine de virus, microbes, mais aussi de champignons parasites dans les quelques abeilles survivantes de quantité de ruches agonisantes. Ce produit est distribué par Bayer sous plusieurs appellations : Gaucho, Merit, Admire, Confidore, Hachikusan, Premise, Advantage entre autres. L'origine de ces champignons parasites n'est pas un mystère, puisqu'ils sont eux-mêmes incorporés dans certains pesticides chimiques pour combattre les criquets, la pyrale du maïs et certaines teignes.
Il s'agit là d'un véritable effet de cascade, des agents infectieux destinés à combattre certains parasites profitant de la brèche ouverte dans le système immunitaire des abeilles et ainsi changer de cible, avec pour conséquence la destruction des cultures que ce produit était censé protéger.
Mais selon Joe Cummins, cet effet de cascade jouerait aussi entre ces champignons parasites volontairement répandus et les biopesticides "naturellement" produits par les plantes OGM. Il vient en effet de démontrer expérimentalement que les larves de pyrale du maïs infectées par le champignon Nosema pyrausta sont 45 fois plus sensibles aux infections que les larves saines, une constatation qui est à mettre en parallèle avec l'effondrement du système immunitaire des abeilles. "Les autorités chargées de la réglementation ont traité le déclin des abeilles avec une approche étroite et bornée, en ignorant l'évidence selon laquelle les pesticides agissent en synergie avec d'autres éléments dévastateurs", ajoute-t-il en guise de conclusion.
L'importance des abeilles dans l'écosystème est telle qu'il y a un demi-siècle déjà, Albert Einstein avait estimé que si cet insecte venait à disparaître du globe, l'espèce humaine disparaîtrait au bout de quatre années. La sirène d'alarme pourrait se transformer en tocsin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demographie-responsable.org
Staff
Sauveteur de la nature


Nombre de messages : 210
Age : 61
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mar 4 Sep 2007 - 23:51

Bonsoir,

Les abeilles sont mêmes victimes des ondes.
D'autres pensent qu'elles sont menacées par les OGM.
Je crois qu'il faut lancer une action pour nos abeilles.
C'est urgent.
Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.eu
Mikka
Ange de la Nature


Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mer 5 Sep 2007 - 11:08

Les pesticides (et ont l'oublie souvent, les jardins des particulier sont parfois très toxique aussi à forcer d'utilisation de produit par les jardiniers!)sont un facteur important de la surmortalité des abeilles, mais ce n'est pas le seul!

C'est un ensemble de phénomènes :

- La contamination par des pesticides
- L'apparition depuis les années 1980 de la "Varroa" un acarien parasite
- Le développement de la Nosémose (une maladie bactérienne favorisé par le changement climatique)
- La raréfaction des zones fleuries (mais ça s'améliore)
- la propagation récente d'un coléoptère parasite d'origine africaine : Aethina tumida
- et même en second plan, l'arrivée d'un nouveau frelon (Vespa velutina, véritable terreur qui massacre les ruches!

à cela, il faut ajouter un phénomène dont les média ne parle pas:
Depuis des années, les apiculteurs favorisent les sous-espèce d'abeilles a fort rendement et très dociles: l'abeille italienne (Apis melliferas.espliguistica) ou l'abeille carnolienne (Apis melliferas.espcarnica) ainsi que les hybrides respectifs.

Hélas tous cela se fait au détriment de notre abeille locale, l'abeille noire (Apis melliferas.espmellifera) dont la population décline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cabanedetellus.free.fr
Staff
Sauveteur de la nature


Nombre de messages : 210
Age : 61
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mer 5 Sep 2007 - 11:29

Bonjour,

Voici un site web :

http://www.mellifica.be/fr/

Source: Mellifica.


Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.eu
DEVULDER
Découvreur


Nombre de messages : 29
Age : 69
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Ven 30 Nov 2007 - 21:30

il y a de quoi être trés inquiet de notre inconscience
j'habite en Vendée et nous avons un gros probléme avec les abeiiles suite à des agriculteurs qui ont déversé des pesticides interdits sur le maîs
Rappeller vous ce qu'a dit EINSTEIN ( Physicien de haut niveau) si les abeilles meurent l'humanité n'a que 3 jours à vivre
C'est peut être exagéré mais cela va se produire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mar 29 Jan 2008 - 18:08

En gros si on fait pas quelquechoses mtn tout de suite dans quatres ans on creve ?
Alors pourquoi les gens ne nous en parle pas a la TV et tout ? au lieu de fermer leur geule ? pour vendre ? pour ne pas nous affoller ?
Revenir en haut Aller en bas
Eloi
Chef d'expédition


Nombre de messages : 155
Age : 33
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mar 29 Jan 2008 - 20:16

Pour répondre à ta question Camille-peace,
Si tu veux être désinformée, regarde la télé, sinon, si tu veux t'informer, alors c'est vers d'autres médias qu'il faut te tourner (La presse, la radio...)

Au fait, Bienvenue à toi

Eloi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   Mar 29 Jan 2008 - 20:40

merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les abeilles nous abandonnent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les abeilles nous abandonnent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations sur les chiens...
» Les abeilles se meurent et c'est la vie qui s'en va...
» Syngenta, la dispartion des abeilles c'est pas nous c'est les autres
» Les abeilles plus intelligentes que nous ?
» Nôtre petit chez nous !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Environnement :: Forum-environnement :: Actualités-
Sauter vers: